1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à GUERET
  3. L’ALI, une alternative à considérer

L’ALI, une alternative à considérer

Publié le 04/02/2022

Première chose importante à savoir : le cumul d’une caution et d’une ALI est interdit, sauf si le locataire est étudiant ou apprenti.

L’ALI coûte en moyenne entre 2% à 5% du montant du loyer mensuel et est déductible des revenus locatifs lorsque le bailleur est au régime réel. Variables d’un assureur à l’autre, les montants des indemnisations auxquelles elle donne droit sont soumis à une franchise.

Elle peut aussi être plafonnée jusqu’à environ 90 000 euros pour une période de 24 à 36 mois. La possibilité de souscrire une ALI varie également selon le type de locataires. Pour ceux en CDI, le loyer ne doit pas excéder plus de 37% du revenu mensuel.

Pour les CDD ou les intérimaires, ce taux descend à 33%. Si un locataire occupe déjà le logement, le souscripteur doit prouver qu’il n’y a pas eu au préalable d’incident de paiement.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous